Tapis à histoire

ou raconte tapis


Le tapis à histoire a pour but de créer un pont entre le livre et l'enfant. C'est un outil pédagogique ludique mais ce n'est pas un jouet. Il existe de différents styles, et de différentes tailles.

 

Nath a choisit pour son premier tapis d'illustrer l'histoire de Robinson Crusoë mais en prévoyant dès sa conception que ce tapis puisse par la suite s'adapter à d'autres histoires. Elle a donc travaillé sur des éléments séparables ...

Le décor est fait de plusieurs pièces : le tapis par lui même représente la mer, ensuite on vient y poser des îles, une petite et une plus grande et au fur et à mesure que l'on raconte l'histoire, on ajoute les éléments : une petite cabane, un feu, un radeau ... Ensuite, elle a créé des petits personnages sur le même principe que les poupées de chiffon : Robinson et vendredi ... Ce premier tapis finit, elle savait déjà qu'il lui suffirait en créant d'autres personnages de pouvoir avec le même décor en y rajoutant quelques éléments de pouvoir faire d'autres histoires.

A titre indicatif, son tapis à histoire finit a demandé plus de 170 heures de travail.

 

Un test avec les enfants :

Elle a, elle même,  testé son tapis dans son centre de loisirs maternel pour voir la réaction des enfants. Cette activité a eu beaucoup de succès ! Le concept s'est révélé vraiment très adapté à l'âge maternel et à la "lecture" d'histoires.

Il peut être utilisé avec un support livre (pas très pratique) mais il peut surtout permettre de donner vie à  l'histoire en faisant bouger les objets et les personnages sur le tapis. 


Le tapis à histoire :

Robinson Crusoë

 

Ce premier tapis a été concu pour devenir le support des histoires sur le thème de la mer, des îles ... comme les histoires de Robinson Crusoë, de Peter Pan et de Capitaine Crochet ... Le décor restera le même, des éléments pourront être rajouter mais toute la différence se fera par la création des personnages ...

Quelques photos pendant sa réalisation ...

Le tapis fini !

 

A titre indicatif, la réalisation de ce tapis (tout en cousu main) a demandé plus de 170 heures de travail ... Le nombre d'heures sera variable selon la taille et le thème du tapis ...


Ce genre de tapis peut aussi être créer en papier et carton, par exemple, mais l'avantage du tissu c'est qu'il est moins fragile, en cas "d'accident", il pourra être réparé mais surtout il est beaucoup plus "agréable" à toucher. On peut d'ailleurs y ajouter des éléments tactiles en jouant sur les matières lisses, douces ou rugueuses ...

Dans ce tapis, Nath a, par exemple, rajouté des morceaux de sachet plastique cousu sur la mer pour faire le bruit de l'eau quand l'enfant passe la main dessus ... 

C'est un formidable support de travail : très agréable à animer pour l'adulte et très captivant pour l'enfant.